Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par IRCE - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Une nouvelle vision européenne

L'IRCE tenait à vous faire partager, de façon apolitique, ce communiqué de presse du député européen Alain Lamassoure. Il participe à la fois à nos études sur la normalisation énergétique mais aussi sur la segmentation énergétique européenne

"Communiqué de presse: Deux projets énergétiques transfrontaliers dans le Sud-Ouest sélectionnés pour recevoir le soutien de l'Union européenne:

La Commission européenne a présenté le 14 octobre une liste de 248 "projets d'intérêt commun", des projets d'infrastructure dans le secteur de l'énergie, qui bénéficieront d'une procédure accélérée et d'une aide financière exceptionnelle pour assurer les interconnexions énergétiques entre les États membres de l'Union européenne.

L'objectif est de permettre aux promoteurs d'obtenir des permis de construction en maximum trois ans et demi alors que la période d'attente actuelle est de 10 à 12 ans tout en réduisant les frais administratifs dont ils auront à s'acquitter.

Ces projets ont été sélectionnés parmi près de 450 propositions sur la base de critères variés, comme leur contribution à la sécurité énergétique et à la construction du marché intérieur de l'énergie, leur recours aux énergies renouvelables ou encore le caractère exemplaire dans l'insertion dans l'environnement.

Les meilleurs de ces projets pourront recevoir une aide financière venant du nouveau Mécanisme pour l'interconnexion en Europe (5,85 milliards d'euros pour la période 2014-2020).Ce sera la première fois que ce type d'aide proviendra du budget de l'UE. Ce dispositif résulte de l'accord négocié, au nom du Parlement européen, par Alain Lamassoure, président de la commission des Budgets.

Deux projets parmi les sélectionnés concernent le Sud-Ouest: le premier vise à mettre en place une connexion électrique sous-marine d'environ 360 km, entre la région Aquitaine et Euskadi via le Golfe de Biscaye. Le second a pour objet de construire un point d'interconnexion pour acheminer du gaz entre la France et l'Espagne au Perthus.

Alain Lamassoure se réjouit de cette bonne nouvelle et encourage les promoteurs de ces projets à tout mettre en œuvre pour bénéficier de l'aide du Mécanisme pour l'interconnexion en Europe. Il a également œuvré pour que son budget soit suffisamment important lors des négociations sur le budget pluriannuel de l'Union européenne pour la période 2014-2020."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article