Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par IRCE - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Une nouvelle vision européenne

Dans la suite des travaux en cours sur les meilleurs modèles de coopération industrielle en Europe, l'IRCE relance l'étude sur les modèles économiques de maintenance militaire européenne (terre, air, mer), dont française, sur les constats du dernier livre blanc et considérant qu'il s'agit d'un effet de levier transverse pour la construction européenne. Cette étude s'inscrit dans une démarche de thèse de recherche en économie.

Aujourd’hui, les objectifs opérationnels doivent continuer à être atteints dans un monde en risque permanent mais avec certains nouveaux filtres de réalités. Les modèles de maintenance militaire apparaissent en constante mouvance de par notamment la technicité des matériels, les réductions budgétaires et les conditions d’emploi. S’il convient de penser à certaines ruptures économiques, contractuelles, humaines et industrielles nécessaires et déjà entamées, il semble judicieux de conserver un certain réalisme, une certaine transparence et de chercher encore de nouveaux modes de fonctionnement afin de maitriser les couts et les prix dans une interdépendance avec l’achat initial surtout dans cet univers particulier qu’est la défense et la sécurité, où les considérations privées côtoient les intérêts nationaux, et où les champions nationaux et européens côtoient les PME.

Les problématiques persistantes, relevées dans le livre blanc publié cette année, ainsi que certaines rencontres nous démontrent que les questions restent identiques et nous amènent à penser qu’une nouvelle approche transparente menée au niveau européen de façon indépendante avec les donneurs d’ordre étatiques et les opérateurs industriels de différents niveaux, en considérant les modèles civils adaptables, pourra proposer certaines nouvelles préconisations et options mesurables, réalistes, réalisables et déterminées dans le temps.

Plusieurs séries de questions ont été et continueront d'etre envoyés aux Etats, organisations internationales et industriels européens qui nous l'espérons continueront à répondre en toute transparence en vue d'une conférence fin 2014

Les questions et le contenu de l'étude ne seront pas diffusés sine die

ont déjà été contactés les organisations internationales (OTAN et européennes)ainsi que structures étatiques ciblées en France ainsi que les correspondant défense de Belgique, Allemagne, Autriche, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, irelande, Italie, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pays-bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, SLovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie, Ukraine

dès février seront contacté les industriels privés et étatiques de tous ces pays

François CHARLES

Président

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article