Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Une nouvelle vision européenne

Après avoir rebaptisé le ministère de la défense en ministère des armées pour revenir sur les fondamentaux, comme il l'est d'ailleurs écrit en passant sous le porche de la rue Saint Dominique à Paris, Emmanuel MACRON, chef des Armées, nomme Florence PARLY, femme gestionnaire au ministère. Sans doute est-ce en cohérence avec le fait que la défense civile et la défense économique soient désormais rattachées à Bercy.

Cela me rappelle la période quand Jean-Yves HELMER, apolitique et gestionnaire, est arrivé de PSA pour prendre la direction de la Délégation Générale pour l'Armement. L'objectif qui lui était donné était d'orienter l'institution dans une optimisation de sa légitimité, à savoir mieux acheter au profit des armées et où tout le monde disait qu'il en fallait trois comme lui ensuite pour le remplacer en 2001 vu sa grande capacité de travail par rapport à l'environnement de l'institution où l'essentiel était que cela se passe bien et où il a bien fallu se mettre au boulot en sortant de l'ornière, voire en tentant de passer outre certaines réalités propres à l'environnement de défense.

Ce n'est pas la première femme à la défense, disons aux armées, car nommée après Michèle ALLIOT-MARIE et feu Sylvie GOULARD, solidaire à l'entrée comme à la sortie, à la fois techniques et politiques, qui semblaient faire l'unanimité à ce poste, sans néanmoins avoir eu de vraies capacités à réformer surtout les mentalités. L'ancien ministre passant aux affaires étrangères et européennes récupère la diplomatie de défense qui devra néanmoins faire évoluer l'attitude française dans les relations européennes et internationales, laissant le vrai travail désagréable à son successeur qui va devoir une fois de plus essayer d'avancer sur le Maintien en Condition Opérationnelle en espérant qu'elle y verra les éléments cachés qui empêchent de réellement travailler à livre ouvert, coûts objectifs et partage de risques. 

A suivre.

F CHARLES

 

DEFENSE FRANCE : Florence PARLY, une gestionnaire aux Armées, pourquoi pas ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article