Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Une nouvelle vision européenne

 Après le colloque IRSEM  à l'école militaire sur "la France et l'OTAN" et suite au dîner I.R.C.E. au restaurant du sénat sur "OTAN vecteur d'intégration européenne ?" la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS), en partenariat avec le MAE, le GMF et l'OTAN organisait à la Maison de la chimie un colloque sur "Les nouveaux défis de l'OTAN - quelle place pour la France dans l'Alliance atlantique"

Intervenaient des personnes françaises et de différentes nationalités, de la FRS, en poste auprès de  l'OTAN ou de l'OTAN, du CAPS, de l'ECFR Londres, de l'AEI Washington, de Carnegie,  du MINARM, du GMFUS, du MEAE, de l'OSW Varsovie et de l'IISS et avec la conclusion du secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg. 

(commentaires F Charles)

Rappels historiques, traumatisme du coup de théâtre non stratégique et impulsif de la décision de 66,

Positionnement de la France non remise en cause sauf aux deux extrémités politiques (en oubliant de nombreux militaires haut gradés) éléments diverses des livres blancs de 73, 88, 95, 2008, maladresses dont françaises même actuelles avec a priori la non présentation de la revue stratégique à l'OTAN.  Nouveaux défis sur le changement fond et forme, orientation pare feu, positionnement budgétaire allemand

1° table ronde :

Défense collective réapparue avec la crise en Ukraine, déploiement  de bataillons dans les Pays Baltes et en Pologne, mais dissuasion et dialogue avec la Russie, liens forts France OTAN pour les crises, rappel de la résolution OTAN-UE

Cyber défense devrait être plus présente, veille nécessaire sur les logiciels civils désormais utilisés, potentiellement vulnérables et maillons faibles; faire face au défi russe qui cherche à retrouver son système de 1945, OTAN lien potentiel (la Russie était présente, observatrice et associée pendant de nombreuses années), travailler sur la confiance interne et contre la désinformation

Question FC sur l'OTAN vecteur d'intégration européenne avec gouvernance européenne en son sein, liens avec l'ENISA. Réponse intéressante estonienne sur le fait que le pays est d'abord rentré dans l'OTAN puis dans l'UE après avoir été "convertis en bons européens". rien sur ENISA.

Pour les Etats-Unis, l'OTAN est important pour l'autorité dans la région, n'est pas un club avec cotisations, doit recevoir plus des pays européens (discours Obama  dis autrement puis Trump), porte des valeurs qui doivent être partagée par les membres (comme pour l'UE, avis aux payés épinglés en ce moment)  

2° table ronde : adaptation de l'OTAN

2014 réapprentissage de la défense collective sur le territoire européen plutôt qu'en opérations extérieures, création d'un état-major dédié logistique et soutien. Sommet 2018 particulier , poursuite mise en oeuvre, mobilité et réactivité, dialogue avec UE, capacités d'interventions délais courts, meilleure prise en compte nucléaire, partage financier

3° table ronde : 

problèmes de discussion F/POL/UE risque de fragiliser l'OTAN. La Pologne veut maintenir de bons rapports avec USA pour garantir leur intervention potentielle. La France n'a pas le luxe de choisir entre menace et risques (si justement ! c'est un luxe  et comme les intérêts vitaux, pour garder une certaine souplesse, le mieux est de ne pas les définir...)), n'a pas à choisir et a besoin de tout : besoin des relations transatlantiques, bilatérale US, bilatérale OTAN avec une Europe forte. Sécurité Europe plus que l'UE et plus que PESD. 3 piliers que sont alliance atlantique et art 5, UE dans toutes ses dimensions et relations bilatérales. France a un agenda de défense collective, unie, crédible, agile, bilatérale franco-US, pas besoin d'institution facilitant les duplications. PESCO 17 projets et de nouveaux en novembre, compétition naturelle industrielle, juge de paix opérationnel

Question FC : Parlez-vous finalement d'imbrication des forces, de segmentation, de spécialisation ? (en référence à nos travaux) ? est-ce possible de ne pas dupliquer quand on ne fait pas de choix ? Pourquoi dit-on que la France devrait mettre d'autre lunettes ? R : oui c'est possible... pas de rép aux autres questions

Intervention du Secrétaire général de l'OTAN : insiste sur "unité et adaptation"; Unité avec 29 démocraties avec des réalités différentes, responsabilités communes, 50% du poids économique mondial (bon argument économique de style européen !) US et Canada restent présents et reviennent avec augmentation des exercices et des troupes? Adaptation devant l'augmentation des menaces, le plus gros effort depuis la fin de la guerre froide, augmentation des unités cyber défense et antimissile, augmentation des budgets depuis 2015 dans tous les pays alliés, lutte contre le terrorisme, coopération et complémentarité et on compétition avec UE. (Tout va bien avec l'UE car on ne voit pas comment étant donné que l'UE se consacre à la défense industrielle mais peut être devrait elle aller au delà pour la défense opérationnelle avec partage des tâches et une gouvernance interne dans l'OTAN, reste à savoir la position de certains pays). Rôle clé de la France, leadership nécessaire quatre piliers nucléaire, anti-terrorisme, multilatéralisme, UE ONU OTAN. 

FC

ci-après ancien article "La France adoubée nouveau leader européen de l'OTAN"

Conférence "Les nouveaux défis de l'OTAN -quelle place pour la France dans l'Alliance atlantique"
Conférence "Les nouveaux défis de l'OTAN -quelle place pour la France dans l'Alliance atlantique"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article