Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Le Think et Do Tank des dynamiques européennes

2019 calls for proposals: European defence industrial development programme (EDIDP)
Published on: 19/03/2019
 
The European defence industrial development programme (EDIDP), established by Regulation (EU) 2018/1092, is an industrial programme of the EU aiming to support the competitiveness and innovation capacity of the union’s defence industry.

This programme will be implemented by the Commission through annual calls for proposals, to be published in 2019 and in 2020. The programme, with a financial envelope of €500 million will co-finance the joint development of defence products and technologies. The calls for proposals are based on a 2-year work programme defined in close cooperation with
EU countries and adopted by the European Commission on 19 March 2019. There will be 9 calls for proposals in 2019, and 12 in 2020.

The 2019 calls for proposals will address 9 categories of defence capabilities.

  • Preparation, protection, deployment and sustainability (1 call)

1. Multipurpose unmanned ground system (call EDIDP-MUGS-2019). This call aims at supporting the design and/or prototyping of a multipurpose architecture for unmanned ground systems and solutions for systems integration and manned-unmanned teaming.

  • Information management and superiority and command, control, communication, computers, intelligence, surveillance and reconnaissance (C4ISR), cyber defence and cybersecurity (4 calls)

2. Permanent air or space capabilities for intelligence, surveillance and reconnaissance (ISR) and communication, tactical remotely piloted air systems (RPAS) and sensor suite for integration into air-traffic management (call EDIDP-ISR-2019). This call aims at supporting the design and/or prototyping of one or more of the following topics:

  • Low-observable tactical RPAS with the capability to provide near real-time information and with modern self-protection
  • European detect and avoid (DAA) function based on new sensors and processing for RPAS integration into air-traffic management
  • European high altitude platform station (Euro-HAPS) solution for union defence (surveillance of maritime zones, land borders or critical assets)
  • Persistent earth observation from space with automated interpretation of data and information, including artificial intelligence, cloud solutions and real-time on-board processing by sensors

3. Cyber situational awareness and defence capabilities, military networks and technologies for secure communication and information sharing (call EDIDP-CSAMN-2019). This call aims at supporting the design and/or prototyping of one or more of the following topics

  • Modular and adaptive tactical networks to control, change and manage network behaviour, including cybersecurity
  • Software suite enabling real-time cyber defence situational awareness for defence decision-making
  • Software suite solution, enabling real-time cyber threat hunting and live incident response, based on shared cyber threat intelligence

4. Positioning, navigation and timing (PNT) and satellite communication capabilities (call EDIDP-PNTSCC-2019). This call aims at supporting the design and/or prototyping of one or more of the following topics

  • European standardised and sovereign Galileo PRS navigation receiver capabilities compatible with GPS/PRS solution for defence purposes
  • European protected waveform to secure defence satellite communications in peacetime, missions and operations

5. European command and control (C2) system from strategic to tactical level (call EDIDP-ESC2S-2019). This call aims at supporting the design of capabilities and equipment needed for establishing the C2 system from strategic to tactical level, complementing existing European External Action Service's systems.

  • Engagement and effectors (3 calls)

6. Upgrade of current and development of next-generation ground-based precision strike capabilities (call EDIDP-NGPSC-2019). This call aims at supporting the design, prototyping and testing of beyond line of sight (BLOS) anti-tank capabilities.

7. Air combat capabilities (call EDIDP-ACC-2019). This call aims at supporting the study, design and/or prototyping of one or more of the following topics

  • Airborne electronic attack capability
  • Combat jet training platforms

8. Future naval platforms and related technologies (call EDIDP-FNPRT-2019). This call aims at supporting a study on naval platform technologies for defence purposes, including those able to operate in extreme climates and geographical environments

  • Cross-domain capabilities (1 call)

9. Innovative and future-oriented defence solutions (call EDIDP-SME-2019). This call, devoted to SMEs aims at supporting any action on innovative defence products, solutions, materials and technologies, including those that can create a disruptive effect and improve readiness, deployability, reliability, safety and sustainability of union forces in all spectrum of tasks and missions, for example in terms of operations, equipment, infrastructure, basing, energy solutions, new surveillance systems.

This last call will be specifically devoted to small and medium-sized enterprises (SME) to encourage the participation of such enterprises and foster innovation. The union’s financial support to actions resulting from the 2019 calls will be €243,250,000. EDIDP is a test phase towards the fully-fledged capability window of the European defence fund, scheduled for the period 2021-2027, which will be fitted with €13 billion.

The 2019 calls for proposals were published on 04 April 2019 and opened to applicants on 09 April 2019. Applicants will have until 20 September 2019 to submit their proposals. 

Related documents

2019 EDIDP work programme with description of actions

Le Fonds européen de la défense est en bonne voie, avec 525 millions d’euros pour l’Eurodrone et d’autres projets industriels et de recherche communs​

 

La Commission a adopté aujourd’hui des programmes de travail pour cofinancer des projets industriels de défense communs durant la période 2019-2020, pour une enveloppe de 500 millions d’euros. Un montant supplémentaire de 25 millions d’euros a été affecté à l’appui aux projets de recherche collaboratifs dans le domaine de la défense en 2019, avec des appels à propositions lancés aujourd’hui.

La Commission Juncker déploie des efforts sans précédent pour protéger et défendre les Européens. À partir de 2021, un véritable Fonds européen de la défense favorisera une base industrielle de défense innovante et compétitive et contribuera à l’autonomie stratégique de l’Union européenne (UE).

Par l’intermédiaire de deux précurseurs du Fonds, la Commission prend des mesures pour que la coopération en matière de défense au titre du budget de l’UE devienne dès à présent une réalité. L’action préparatoire concernant la recherche en matière de défense (PADR) continue à produire des résultats pour la troisième année consécutive. Et avec les décisions de ce jour, la Commission donne le coup d’envoi aux premiers projets industriels de défense communs financés par l’UE dans le cadre du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense (EDIDP). L’accent sera mis sur des domaines tels que la technologie des drones, la communication par satellite, les systèmes d’alerte rapide, l’intelligence artificielle, la cyberdéfense ou la surveillance maritime.

Développement commun d’équipements et de technologies de défense:

Le premier programme de travail du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense convenu avec les États membres prévoit un cofinancement de 500 millions d’euros pour le développement commun de capacités de défense au cours de la période 2019-2020. Dans les prochains jours, la Commission publiera neuf appels à propositions pour 2019 et douze autres appels à propositions suivront pour 2020. Ces appels couvriront des thématiques prioritaires dans tous les domaines — l’air, la terre, la mer, le cyberespace et l’espace:

  • Faciliter les opérations, la protection et la mobilité des forces militaires: 80 millions d’euros sont disponibles pour contribuer au développement de capacités de détection des menaces NRBC ou de systèmes anti-drones;
  • Renseignements, communications sécurisées et cyberespace: 182 millions d’euros seront consacrés à la conscience situationnelle de la cybersécurité et à la cyberdéfense, à la surveillance de l’espace et aux capacités d’alerte rapide ou aux capacités de surveillance maritime;
  • Capacité à mener des opérations de pointe: 71 millions d’euros soutiendront la mise à niveau ou le développement de la prochaine génération de capacités de frappe de précision au sol, de capacités de combat au sol, de capacités de lutte aérienne et de futurs systèmes navals;
  • Technologies de la défense innovantes et PME: un montant de 27 millions d’euros soutiendra des solutions dans le domaine de l’intelligence artificielle, de la réalité virtuelle et des cybertechnologies, ainsi qu’une aide aux PME.
  • En outre, deux projets ont été proposés pour une attribution directe: 100 millions d’euros pour appuyer le développement de l’Eurodrone, une capacité essentielle pour l’autonomie stratégique de l’Europe, et 37 millions d’euros pour soutenir des communications militaires ESSOR interopérables et sécurisées. 

Financer l’innovation dans la recherche en matière de défense:

La Commission publie aujourd’hui des appels à propositions dans le cadre de l’action préparatoire concernant la recherche en matière de défense, la troisième et dernière tranche du budget de la Commission Juncker.

Le programme de travail 2019 consacrera 25 millions d’euros à la recherche portant sur la domination du spectre électromagnétique et les futures technologies de rupture dans le domaine de la défense  — deux domaines jugés essentiels pour maintenir l’avance et l’indépendance technologiques de l’Europe à long terme.

Les appels à propositions sur les futures technologies de rupture dans le domaine de la défense se pencheront sur la manière dont l’UE peut soutenir des technologies de rupture dans le domaine de la défense qui soient susceptibles d’entraîner des transformations dans le domaine militaire. Cela contribuera à préparer le terrain pour le Fonds européen de la défense, qui pourrait affecter jusqu’à 8 % de son budget aux technologies de rupture.

Liens

 

 

Fiche d’information: Le Fonds européen de la défense (mars 2019)

Fiche d’information: Programmes européens de travail dans le domaine de la défense (mars 2019)

Communiqué de presse sur le lancement du Fonds européen de la défense (juin 2017)

Communiqué de presse sur les premières subventions pour la recherche en matière de défense (février 2018)

Communiqué de presse sur la proposition établissant le Fonds européen de la défense, 2021-2027 (juin 2018)

Communiqué de presse sur l’accord provisoire relatif au futur Fonds européen de la défense (février 2019)

Communiqué de presse sur la préparation du terrain pour le lancement des premiers projets industriels communs au titre du budget de l’UE (février 2019)

En savoir plus sur le programme de travail de la PADR et les appels à propositions

En savoir plus sur le programme de travail de l’EDIP et les appels à propositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article