Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Le Think et Do Tank des dynamiques européennes

L'idée du label franco-allemand, dont nous reprenons la communication du site de l'ANSSI ci-après, est ou était une bonne idée lors de son lancement  pour montrer la capacité de travailler ensemble sur des pratiques non forcément communes mais prises en considération par l'autre partie.

Au même titre que le modèle PSA Peugeot-Citroen et ses évolutions entre deux organisations à forte identité, nous avions inclus ce thème du label dans les sujets franco-allemands mais sommes désormais sans réponse des deux partenaires pour intervenir sur ce sujet  d'importance qui peut être adapté à d'autres thèmes, notamment la recherche, la fiscalité, voire le transport... tout en s'assurant d'interopérabilité entre les solutions différentes dans les domaines techniques. Nous en avons récemment reparlé lors de notre dernière conférence sur la transformation digitale. 

La Commission européenne DG CONNECT a été relancée récemment sur ce sujet.

FC

L’ANSSI et son homologue allemand, le Bundesamt für Sicherheit in der Informationstechnikle (BSI) coopèrent depuis de nombreuses années au renforcement de la sécurité du numérique en France, en Allemagne et dans tout l’espace européen. Le nouveau label commun European Secure Cloud, pour les prestataires de services d'informatique en nuage (Cloud Computing) de confiance, vient encore renforcer cette vision partagée.

escloud_logoLe label ESCloud, lancé ce jour par le directeur général de l’ANSSI et le président du BSI, rapproche des initiatives nationales, le référentiel SecNumCloud en France et le catalogue C5 en Allemagne, pour faire émerger un socle de confiance franco-allemand .

Cette initiative permettra à l’ensemble des acteurs européens de faire appel à des prestataires de service cloud de confiance. En effet, le cloud computing (ou informatique en nuage) est une tendance de fond pour nos entreprises, nos administrations et nos concitoyens mais il pose de véritables défis quant à la maîtrise des données, au respect de leur confidentialité et de la vie privée.

 

ESCloud s’appuie sur quinze règles techniques et organisationnelles qui visent à garantir le sérieux des initiatives nationales partenaires, le niveau de sécurité des solutions labélisées ainsi que le traitement et le stockage des données sur le territoire européen. Ce cœur de référentiel a été élaboré sur la base de l’expérience de la France et de l’Allemagne en matière de certification et de qualification de produits et de services de sécurité et sur l’expertise acquise par l’ANSSI et le BSI dans le champ de la cybersécurité. Sa mise en place s’inscrit dans une dynamique visant à promouvoir l’émergence de solutions de confiance au sein de l’espace européen.

poupard-schonbohm_signature_escloud_credit_bdeA l’occasion de cette signature le président du BSI Arne Schönbohm a déclaré « En phase avec la stratégie de cybersécurité, le gouvernement fédéral étend les activités relatives aux labels et certifications de sécurité informatique. Le label commun Cloud franco-allemand est le fruit de cette stratégie et en même temps l’expression et la confirmation de la coopération franco-allemande menée avec succès depuis des années pour plus de cybersécurité dans le numérique. Le label ESCloud est à disposition du marché et crée une base commune pour plus de coopération en Europe et plus de confiance dans le monde digital« .

Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI, a ajouté : « L’ANSSI et le BSI travaillent ensemble déjà depuis des années au renforcement de la sécurité informatique en Allemagne, en France, et aussi au niveau européen. Le label franco-allemand de cloud computing sécurisé ESCloud est un très bon exemple de cette coopération, car il associe des initiatives nationales et améliore ainsi la cybersécurité en Europe« .

En établissant ce label commun pour la sécurité du cloud, la France et l’Allemagne posent ensemble les fondations d’une autonomie stratégique pour l’Europe dans le numérique.

 

Crédit photo : Ministère fédéral de l’intérieur allemand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article