Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Le Think et Do Tank des dynamiques européennes

C'est un réel plaisir de vous parler à l'ouverture de cette Conférence spatiale européenne.

Vous êtes nombreux aujourd'hui à jouer un rôle crucial - et hautement spécialisé - dans notre politique spatiale européenne. Et nous entendrons certains des experts en politique spatiale les plus compétents, dont mon bon ami Thierry Breton.

Ce que je voudrais faire, c'est contribuer à replacer vos efforts dans le contexte de notre stratégie globale. Surtout à ce moment géopolitique particulier. J'espère que cela permettra de comprendre pourquoi notre action spatiale européenne - votre action - est si importante pour atteindre nos objectifs stratégiques.

L'Europe est une puissance mondiale dans l'espace. Mais avant tout, nous sommes une puissance mondiale. Fort, uni, engagé. 2020 a été une année difficile et extraordinaire. Mais aussi une année qui nous a réunis et qui nous a rendus plus forts. Surtout dans trois domaine

Tout d'abord, nous avons décidé de placer nos transitions climatiques et numériques au cœur de notre stratégie de prospérité.

Deuxièmement, nous avons décidé de mobiliser des moyens sans précédent pour atteindre nos objectifs ambitieux.

Et troisièmement, nous nous sommes engagés à devenir plus autonomes stratégiquement.

Tout comme Copernicus - «les yeux de l'Europe sur la Terre» - établit des normes mondiales dans l'espace, l'UE établit des normes mondiales en matière d'action climatique. 

Nous nous sommes engagés à devenir le premier continent neutre en carbone d'ici 2050. Et le mois dernier, nous avons franchi une étape décisive en promettant de réduire nos émissions de carbone de 55% d'ici 2030. Et avec notre Green Deal, nous opérationnalisons ces objectifs et exploitons le vaste potentiel économique des innovations vertes. Nous voulons devenir le leader mondial vert.

Notre stratégie digitale est tout aussi ambitieuse. Nous voulons être le fer de lance de la révolution numérique - celle des données, du cloud computing et de l'intelligence artificielle. Nous possédons le plus grand pool de données industrielles au monde. Notre modèle européen - fondé sur des valeurs et des libertés individuelles - peut nous donner un avantage concurrentiel sur les autres modèles dans le monde.   

Il ne suffit pas d'avoir des objectifs. Les objectifs sans moyens ne sont que des vœux pieux. C'est pourquoi nous avons pris des mesures décisives pour déployer des moyens financiers massifs pour atteindre nos objectifs.

Nous avons accepté et confirmé un énorme budget de 1,8 billion d'euros et un plan de relance, financé par l'émission d'obligations européennes. Il dynamisera nos transitions climatiques et numériques.

Enfin, l'Union européenne veut devenir plus forte en tant qu'ensemble collectif - pas seulement la somme des pays individuels. Plus fort pour mieux défendre nos valeurs et nos intérêts dans le monde. Cela signifie construire une plus grande autonomie stratégique. Moins de dépendance, plus d'influence. Cela signifie défendre la coopération multilatérale pour un monde plus ouvert et plus juste. Et laissant derrière elle une certaine naïveté. Cela signifie vingt-sept pays unis derrière un ensemble d'objectifs clairs.

Deux exemples très récents me viennent à l'esprit: notre accord sur le Brexit avec le Royaume-Uni; et notre accord d'investissement avec la Chine. Concernant le Brexit, nous sommes restés fermes et unis, dès le début. L'accès à notre marché unique de 450 millions de consommateurs n'est possible qu'en respectant nos normes et les règles du jeu. Concernant la Chine, nous sommes déterminés à rééquilibrer nos relations commerciales et à parvenir à une plus grande réciprocité. Une fois ratifié, notre accord d'investissement permettra enfin à nos entreprises d'accéder à des marchés qui leur étaient auparavant fermés.

Nous voulons être leader sur le climat et le numérique. Et nous voulons plus d'autonomie stratégique dans un environnement ouvert et global.

Alors, comment notre action spatiale européenne - votre action - joue-t-elle un rôle clé dans la réalisation de ces objectifs?

Premièrement, notre politique spatiale - associée à un secteur spatial fort et dynamique - est essentielle à la mise en œuvre de nos stratégies climatiques et numériques.

Copernicus est déjà un outil spectaculaire de surveillance et de surveillance de notre planète - offrant les données les plus précises de la planète Terre 24/7.

Et dans le domaine numérique, les communications spatiales créent de nouvelles opportunités majeures. Les projets de satellites en orbite terrestre basse, en particulier, devraient nous permettre de développer la connectivité haut débit dans toute l'Europe, clé du succès de notre transition numérique.

Deuxièmement, dans notre nouveau programme spatial budgétaire, nous dépenserons 14,9 milliards d'euros - une augmentation significative par rapport à notre budget précédent. Cela contribuera à renforcer le soutien à une base industrielle spatiale déjà très compétitive sur les marchés privés, avec un fort potentiel de croissance. Des données à l'Internet des objets, en passant par le haut débit, l'observation de la Terre et, bien sûr, les systèmes de lancement.

Nous sommes déterminés à tout mettre en œuvre pour soutenir et faciliter l'accès au financement dans ces domaines, en particulier pour les start-up et les PME. Cela est vrai pour le secteur spatial et pour le secteur numérique, qui stimulera l'économie spatiale.

Enfin, l'espace a un impact direct sur notre objectif géopolitique d'autonomie stratégique. L'Europe est déjà un acteur majeur de l'espace. Si nous voulons être plus forts et plus confiants dans le paysage mondial, nous devons également être plus forts dans l'espace. Nous devons garantir un accès sûr, autonome, fiable et abordable à l'espace. Bien sûr, nous ne sommes pas seuls. Alors que la concurrence dans l'espace augmente, nous devons utiliser notre poids en tant qu'acteur mondial pour aider à bâtir une gouvernance mondiale robuste. Cela sera essentiel à une activité spatiale innovante et durable. Et la façon dont nous gérons le trafic spatial et les débris spatiaux sera également un défi. L'Europe, en tant que chef de file de la coopération multilatérale, a un rôle clé à jouer dans la protection de l'intérêt collectif mondial.

L'espace offre également des défis commerciaux. Un accès équitable aux marchés mondiaux constituera également un défi mondial. L'Europe doit également jouer un rôle positif dans ce domaine.

Un secteur spatial européen robuste est essentiel à une Europe robuste.

Le développement de notre secteur spatial nous aidera à renforcer notre autonomie stratégique - objectif numéro un de notre génération, selon moi. Cela englobe tous nos objectifs opérationnels. Votre domaine - l'espace - est appelé à croître à un rythme phénoménal. Et cela aura un impact tout aussi phénoménal sur notre objectif stratégique d'une plus grande autonomie. De la même manière, la force et l'affirmation de l'Europe sur la scène mondiale nous aideront à créer un contexte favorable à vos énergies, talents et innovations dans le secteur spatial.

L'Union européenne est née d'un rêve. Aujourd'hui, ce rêve est une réalité qui doit être constamment entretenue et renforcée. Avec détermination et unité. Nous l'avons prouvé au cours de l'année écoulée. Et ce rêve doit continuer à nous pousser vers une plus grande ambition. Votre domaine - la conquête de l'espace - évoque nos rêves, pas comme les autres. Vous êtes à l'avant-garde de l'avenir de l'Europe - le nouveau rêve européen. Vous pouvez compter sur l'Europe pour vous soutenir, tout comme l'Europe compte sur vous.

Je vous souhaite une conférence productive et passionnante. Je vous remercie.

"Space action at the heart of European strategic autonomy" - Speech by President Charles Michel at the 13th European Space Conference

 

 

It's a real pleasure to speak to you at the opening of this European Space Conference.

Many of you today play a crucial –­ and highly specialised – role in our European space policy. And we will hear from some of the most competent space policy experts, including my good friend Thierry Breton.

What I would like to do is to help put your efforts in the context of our overall strategy. Especially at this particular geopolitical moment. I hope this will shine a light on why our European space action – your action – is so important to reaching our strategic objectives.

Europe is a global power in space. But first and foremost, we are a global power full stop. Strong, united, committed. 2020 was a challenging and extraordinary year. But also a year that brought us together and made us stronger. Especially in three areas:

First, we decided to put our climate and digital transitions at the heart of our prosperity strategy.

Second, we decided to mobilise unprecedented means to achieve our ambitious goals.

And third, we committed to becoming more strategically autonomous.

Just as Copernicus - 'Europe's eyes on Earth' - sets global standards in space, the EU is setting global standards in climate action.

We committed to becoming the first carbon neutral continent by 2050. And just last month, we agreed to a decisive step by promising to reduce our carbon emissions by 55% by 2030. And with our Green Deal, we operationalise these targets and harness the vast economic potential of green innovations. We want to become the green world leader.

Our digital strategy is just as ambitious. We want to spearhead the digital revolution – that of data, cloud computing, and artificial intelligence. We possess the largest pool of industrial data in the world. Our European model – based on values and individual freedoms – can give us a competitive advantage over the other models in the world.

It's not enough to simply have goals. Goals without the means are just wishful thinking. That's why we have taken decisive action to deploy massive financial means to achieve our goals.

We agreed and confirmed a huge 1.8 trillion euro budget and recovery plan, financed by issuing European bonds. It will turbocharge our climate and digital transitions.

Finally, the European Union wants to grow stronger as a collective whole – not just the sum of individual countries. Stronger to better defend our values and interests in the world. This means building greater strategic autonomy. Less dependence, more influence. It means defending multilateral cooperation for a more open and fairer world. And leaving behind a certain naivety. It means twenty-seven countries unified behind a set of clear objectives.

Two very recent examples come to mind: our Brexit agreement with the UK; and our investment agreement with China. On Brexit, we stood firm and unified, right from the beginning. Access to our single market of 450 million consumers is only possible by respecting our standards and the rules of the game. On China, we are determined to rebalance our trade relationship and to achieve greater reciprocity. When ratified, our investment agreement will finally give our businesses access to markets previously closed to them.

We want to lead on climate and digital. And we want more strategic autonomy in an open and global environment.

So how is our European space action – your action – playing a key role in helping to achieve these goals?

First, our space policy – along with a strong and dynamic space sector – is essential to implementing our climate and digital strategies.

Copernicus is already a spectacular tool for monitoring and watching over our planet – offering the most accurate data of Planet Earth 24/7.

And in the digital domain, space communications are creating major new opportunities. Low earth orbit satellite projects, in particular, should allow us to develop broadband connectivity throughout Europe, a key to the success of our digital transition.

Second, in our new budgetary space programme we will spend 14,9 billion euro – a significant increase from our previous budget. This will help step up support for a space industrial base that's already highly competitive on private markets, with great potential for growth. From data to the Internet of Things, broadband, Earth observation and, of course, launch systems.

We are determined to do everything we can to support and facilitate access to financing in these fields, particularly for start-ups and SMEs. This is true for the space sector, and for the digital sector, which will boost the space economy.

Finally, space has a direct impact on our geopolitical goal of strategic autonomy. Europe is already a major player in space. If we want to be stronger and more self-confident on the global landscape, we must also be stronger in space. We must ensure safe, autonomous, reliable and affordable access to space. Of course, we are not alone. As competition in space increases, we need to use our weight as a global player to help build robust global governance. This will be essential to innovative and sustainable space activity. And how we manage space traffic and space debris will also be a challenge. Europe, as a leader in multilateral cooperation, has a key role to play in protecting the collective global interest.

Space also offers commercial challenges. Fair access to world markets will also be a global challenge. Europe must play a positive role in this area as well.

A robust European space sector is essential to a robust Europe.

Developing our space sector will help us reinforce our strategic autonomy – goal number one of our generation, in my view. This encompasses all our operational objectives. Your field – space – is set to grow at a phenomenal rate. And this will have an equally phenomenal impact on our strategic objective of greater autonomy. In the same way, Europe's strength and assertiveness on the global stage will help us create a favourable context for your energies, talents and innovations in the space sector.

The European Union was born of a dream. Today, that dream is a reality that must be constantly nurtured and strengthened. With determination and unity. We have proved this over the past year. And this dream must continue to push us towards greater ambition. Your field – the conquest of space ­– evokes our dreams, like no other. You are at the forefront of Europe's future – the new European dream. You can count on Europe to support you, just as Europe counts on you.

I wish you a productive and exciting conference. Thank you.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article