Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Le Think et Do Tank des dynamiques européennes

Rencontre littéraire

 

« De l’illusion post-industrielle à la société post-digitale :

pour une Renaissance industrielle européenne »

 

visio conférence Mercredi 16 juin 2021 de 17h à 18h

 

Nicolas PETROVIC

Président de Siemens France – Belgique

 

Interviewé par

François CHARLES, Président de l’I.R.C.E

et de Novial Consulting & Institute

 

Visio Conférence Webex

Inscription gratuite mais obligatoire via le site de l’I.R.C.E.

voir bouton "participez" - privilégier navigateur Chrome

Voir règles de participation - dons bienvenus sur la plateforme

voir synopsis et communiqué de presse plus après

Visio 16 Juin - Nicolas Petrovic - Pdt de Siemens France : De l’illusion post-industrielle à la société post-digitale : pour une Renaissance industrielle européenne

Mots de l’auteur :

Comme vous le savez, je suis passionné par l’industrie et les nouvelles technologies et j’ai constaté depuis quelques mois que le rythme de transformation du monde industriel s’accélérait. J’ai donc eu envie de partager ma vision de la décennie qui nous attend dans un livre, intitulé ‘la société post-digitale, le retour vers le futur de l’industrie’.

Le titre se veut provocateur : après 20 ans de révolution de notre quotidien grâce à l’Internet B2C, je pense que la décennie qui s’ouvre sera celle de l’industrie qui elle seule peut apporter les réponses aux défis de notre temps : transition écologique, santé, mobilité, urbanisation.

Grâce au déploiement rapide de technologies d’automatisation et digitales dans le monde des usines, une véritable course aux nouvelles industries (voiture électrique, stockage d’énergie, vaccins, biopharma, agro-alimentaire, textiles, économie circulaire,…) est en cours dans le monde, et la crise du covid19 en a été le révélateur.

Avec ce livre je veux partager mon optimisme pour cette renaissance industrielle avec des exemples et des explications sur les grandes tendances qui se dégagent.

Véritable épreuve pour nos sociétés, la crise du coronavirus a surtout révélé que nous n’avions jamais eu autant besoin de capacités de production, d’équipements matériels et d’infrastructures. En dépit des progrès fulgurants de l’intelligence artificielle, le réel occupe toujours une place centrale dans nos vies. La course aux masques, aux respirateurs, aux médicaments puis aux vaccins ne l’a que trop bien rappelé. A ce titre, cette crise a confirmé que le modèle « sans usines » était un leurre et une orientation stratégique inadaptée.

En ce sens, la pandémie a définitivement dissipé un mythe auquel une partie des élites françaises et européennes ont longtemps adhéré : l’illusion post-industrielle.

Contrairement aux idées reçues, nous vivons moins dans un monde post-industriel que dans une « société post-digitale ». L’expression peut évidemment paraître contre-intuitive voire provocatrice à l’heure où le numérique structure des pans toujours plus larges de nos existences personnelles et du fonctionnement des entreprises. 

Mais en réalité, nous atteignons la fin d’un cycle. Alors que la révolution technologique arrive à maturité dans le domaine de l’Internet grand public et des plateformes, elle ne fait que commencer dans l’Industrie. Un nouveau paradigme est en train de voir le jour … En d’autres termes, nous sommes aux préludes

  • d’une Renaissance industrielle placée sous le signe de l’urgence écologique,
  • de l’accélération des innovations et
  • de la fusion de l’espace cyber-physique.

Ce mouvement va bien au-delà de la transformation digitale que nous avons vécue jusqu’à présent. Il démultiplie le champ des possibles dans tous les domaines.

 En effet, la décennie 2020 nous fait résolument entrer dans une société post-digitale qui bouleverse en profondeur la vie des entreprises et des individus. Bien qu’il soit source d’inquiétudes, ce changement d’époque constitue une opportunité unique de répondre aux défis de notre temps : raréfaction des ressources, transition énergétique, réchauffement climatique, synergies entre l’humain et la « machine », urbanisation du globe, …

A la faveur du boom industriel en cours, des solutions profitant au plus grand nombre doivent être mises en œuvre.

A l’horizon 2030, le processus de digitalisation de l’industrie engendrera une mutation radicale de la totalité des secteurs d’activités. Cet avènement de la société post-digitale changera la donne pour l’ensemble du monde économique en rebattant les cartes entre les grandes puissances internationales :

il appartient aux décideurs français et européens d’encourager, d’amplifier et de se saisir de cette tendance. À la faveur de ce tournant, nous avons l’occasion de faire renaître l’excellence industrielle qui a fait notre fierté et de renouer avec notre ADN de progrès, en défendant une vision humaniste de l’avenir industriel et technologique. Nous devons surfer sur cette vague en rompant avec les dogmes hérités du passé. Nous devons œuvrer pour une Renaissance industrielle européenne.

 L’illusion post-industrielle est morte, place à la société post-digitale !... pour une Renaissance industrielle européenne

4° de couverture

CHARTE I.R.C.E.

REGLES DE PARTICIPATION POUR VISIO CONFERENCE IRCE WEBEX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article