Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Une nouvelle vision européenne

A l'heure où Madame PARLY relance sa réforme de la maintenance aéronautique, nous publions le cadre de notre étude européenne - English version attached

 

QUELS MODELES ECONOMIQUES POUR LA MAINTENANCE MILITAIRE EUROPEENNE

 

 

PLAN

 

 

 

I - Etats des lieux et réalités de l’environnement :

    1. l’Europe de la défense, les forces, missions, besoins, contraintes opérationnelles, les freins politiques, financiers et culturels
    2. la maintenance militaire en Europe et ses évolutions
    3. les particularités des métiers liés au maintien en condition opérationnelle
    4. Les comparaisons globales entre les solutions de soutien publiques et privées
    5. Correspondances avec les théories économiques

 

II - Les voies d’optimisation et leurs options :

  1. Une problématique globale retranscrite en avantage compétitif : créer une nouvelle opportunité de synergie de l’Europe industrielle et opérationnelle de défense par un service et un soutien commun
  2. Aspects opérationnels et organisationnels
  3. Aspects normatifs 
  4. Aspects triangulaires : structuraux, relatifs aux processus et contractuels
  5. Aspects financiers et de rentabilité économique
  6. La recherche nationale et européenne comme vecteur de facilitation

 

I – ETATS DES LIEUX

 

  1. I -1 : l’Europe de la défense
    1. Les forces en présence
      • Le noyau dur
      • L’Europe des 28
    2. Les missions communes et particulières
      • Nations intervenant seules, en coalition, en opérations multinationales
    3. Les besoins et contraintes opérationnelles
      •  théâtre national, opérations extérieures
    4. Les contraintes nationales et internationales
    5. Les freins multiculturels, politiques et financiers
      •  choix d’acquisition et/ou choix de maintien en condition opérationnelle ?
      • Choix économique ou choix de défense ?

 

                       

  1. I – 2 : les réalités de la maintenance militaire Terre, Air et Mer en Europe et ses évolutions
    1. La place historique du soutien
      • entre partenariat public-privé et intégration dans les forces armées
      • les exemples de valorisation et d’échecs à travers les conflits
    2. Les différents types de parcs et leur configuration
      • Parc ancien, rusticité, robustesse et adaptabilité
      • Parc nouveau, efficacité, technicité mais fragilité et dépendance
    3. les différences entre besoins opérationnels et les caractéristiques OPEX
      • gestion courante temps de paix à gestion de crise temps de guerre
      • les freins d’intervention extérieure à cause des aspects budgétaires
    4. Les acteurs étatiques, privés nationaux et européens
    5. Les processus et niveaux d’intervention de soutien nationaux et OPEX
    6. Les modèles structurels de soutien
      • Cas des matériels développés et utilisés en mono-pays
      • Cas des matériels développés et utilisés en coopération
      • Cas des matériels achetés sur étagère
      • les modèles OTAN et OCCAR
      • les modèles innovants, et leurs impacts coûts, délais, performance
      • Les bases communes T.A.M. et intra-européennes
    7. Les modèles de contractualisation par types de matériels
      • Contrats simples
      • contrat MCO à l’heure d’utilisation
      • les durées optimales
      • après vente ou incluant la vente, autres

 

  1. I – 3 : les particularités du métier lié au maintien en condition opérationnelle
    1. Nécessité de souplesse industrielle / fabrication en chaîne
    2. Notion de service / notion de produit
    3. Les choix économiques de réparation ou de rechange
      • Les avantages d’une économie de 30% à 50% 
      • Les risques industriels
      • Les risques liés à la copie de pièce
    4. Les choix contractuels d’intervention
      • régulière ou à la panne,
      • forfaitaire ou à la carte,
      • globales ou spécifique
    5. Adaptation du personnel
    6. Au plus proche de l’écoute de l’utilisateur et de la satisfaction client
    7. En bonne intelligence forcée avec les constructeurs
    8. Les éléments clés majeurs de la chaîne de valeur : la pièce de rechange et la logistique
    1. La fausse envolée de coûts (document déjà envoyé)
      • y-a-t-il vraiment envolée des coûts ? En quoi peut-on dire que les coûts de maintien en condition opérationnelle augmentent alors que le nombre de matériels diminue ? quelles sont les véritables raisons et raisons cachées? Comment peut-on y remédier ?
      • en termes de couts, le schéma OPEX doit-il être traité à part ? pourquoi ?
      • les industriels compensent les manques de commandes initiales par une hausse du prix du soutien ? Pourquoi ?
      • les marges industrielles sont (plusieurs choix possibles)
        • limitées
        • réalisées entre industriels de différents niveaux ?
        • réalisées avec le client final et partagées ?
        • réalisées avec le client final et non partagées ?
    1. Aspects psychologiques : existe-t-il toujours un frein d’utiliser dans le militaire une pièce ayant appartenu à quelqu’un d’autre ?
    2. Que signifie pour vous partage des risques, travail à livre ouvert, à cout objectif, contractualisation avec bonus et malus ?
    3. les métiers de la fabrication et de la maintenance sont différents et donc que les industriels opérateurs peuvent être différents tout en maintenant une certaine qualité ?
    4. la maintenance des matériels peut-elle être confiée à un mainteneur indépendant du constructeur, éventuellement constitué de PME à paiement direct avec un lien technique de gestion de configuration permanent, voire un droit financier (fee) avec le constructeur ? pourquoi ?
    5. Peut-on imaginer confier tout l’entretien à une structure industrielle autre que celle des forces armées ? pourquoi ? quels sont les risques et les différences ?
    6. En terme de risque et de souplesse, voire de coûts, la logistique doit-elle être externalisée et si oui à quel pourcentage?
    7. En terme d’économie de temps d’intervention et de stockage, les visites doivent-elles être faites de façon programmées ou à la demande
    8. Le fait que les matériels en attente soient souvent chez l’industriel signifie-t-il que celui-ci (plusieurs choix possibles)
      • ne maîtrise pas le processus avec ses sous-traitants ?
      • ne maîtrise pas le processus avec le client final
      • privilégie les clients exports  à cause des marges ?
      • privilégie les clients exports à cause du besoin garanti par l’Etat français ?

 

 

  1. I – 4 : Les comparaisons globales et les frontières entre les solutions de soutien publiques et privées
    1. Particularité du modèle britannique de processus
    2. Particularité du modèle coopératif allemand
    3. Particularité du modèle mixte français
    4. Particularité du modèle étasunien
    5. Les autres modèles
    6. le modèle national, européen ou mondial, terre, air ou mer les plus cités en exemple 
    7. Coût et délais d’entretien et de réparation
    8. Adaptabilité à la durée de vie particulière des matériels et aux petites séries
    9. Adaptabilité au suivi de la gestion de configuration
    10. Réactivité et performance d’intervention
    11. productivité et qualité
    12. Sécurisation, partage de risques et service public
    13. Identité

     

    II – LES VOIES D’OPTIMISATION ET LEURS OPTIONS

     

    1. II – 1 : une problématique globale retranscrite en avantage compétitif : créer une nouvelle opportunité de synergie de l’Europe industrielle et opérationnelle de défense par le service et le soutien commun
      1. Apprendre à intervenir ensemble sur n‘importe quel type de matériel et théâtre d’opération
      2. Utilisation des réservistes industriels pour combler le vide problématique de l’intervention sur théâtres d’opération
      3. Au profit de l’Europe mais aussi des autres blocs de nation
      4. Valorisation du service au-delà du produit
      5. Orientation naturelle vers de nombreux types d’harmonisation
      6. Meilleur partage et mutualisation des expériences
      7. Optimisation des formes de partenariat public privé
      8. Création de micro-usines à compétences globales facilement exportables sur les théâtres d’intervention OPEX
      9. Créations d’accords de livraison avec les pays clients de matériels européens et proches des lieux de conflits
      10. Consolidation des structures existantes : OCCAR et Agence Européenne de Défense
      11. Consolidation des liens avec l’OTAN et se agences, véritables vecteurs d’intégration européen
      12. Établissement d’un « Buy European Act » global voire spécifique pour le MCO

     

    1. II – 2 : aspects opérationnels et organisationnels
      1. Création d’Unités d’intervention rapide
      2. Implantations stratégiques permanentes
      3. Optimisation du flux logistique à flux tendu
      4. Création d’un centre de simulation opérationnelle
      5. Formations communes
    2. II – 3 : aspects normatifs
      1. Harmonisation naturelle des matériels et de leur configurations au profit du soutien
      2. Développement des pools de pièces de rechange
      3. Développement et valorisation du rôle de l’OCCAR

     

     

    1. II – 4 : aspects « triangulaires » : structures, processus et contractualisation

     

      1. Recherche de synergie des « dépôts » publics
      2. Recherche de synergie des industriels privés
      3. Création d’un « noyau coopératif européen » public privé
      4. Création de plates-formes industrielles
      5. Notion de décloisonnement et d’externalisation contrôlée
      6. Soutien financier et politique
      1. Re-ingeneering  des niveaux d’intervention
      2. Nouveaux schémas d’approche client
      3. Meilleure prise en compte du soutien en amont des processus
      4. Harmonisation des modes d’intervention et de leur efficacité
      5. Recherche de segmentation intra/extra Europe
      6. Visibilités techniques et budgétaires à moyen et long terme
      1. Maître d’ouvrage et d’œuvre unique
      2. Contrats d’assistance généralisés
      3. Partage des risques
      4. Travail à coûts objectif
      5. Les solutions clés d’approche client et de gestion : le contrat à la carte ou global du service à l’heure d’utilisation

     

    1. II – 7 : aspects financiers et de rentabilité économique
      1. Essais de réduction des coûts de soutien
        • Lissage temps de paix temps de guerre
        • Prix coûtant temps de guerre pour ne pas « profiter » du conflit
      2. Essais de réduction des coûts de développement
      3. Essai de modèles économiques adaptés : Vision globale ou parcellaire volontaires des faces visible et cachée de l’iceberg des coûts

     

    1. II – 8 : la recherche nationale et européenne comme vecteur de facilitation
      1. Aspects généraux : synergie, dialogue, retour d’expérience, mutualisation, rationalisation
      2. Liens avec Horizon 2020
      3. Liens avec Eureka
      4. Programmes spécifiques européens
      5. Pôles de compétitivité et cluster
      6. Chaires de recherche sur le soutien en écoles de management et en université
      7. Agence nationale (européenne) de la performance

     

    WHICH ECONOMICAL MODELS

    FOR EUROPEAN MILITARY MRO ?

     

     

     

    TABLE OF CONTENT

     

     

     

    I – MAPPING AND REALITIES :

     

      1. Europe of defense, the forces, missions, needs, operational requirements,  political, financial and cultural issues

     

      1. Realities of military MRO (Army, Airforce and Navy) in Europe and their evolution

     

      1. Jobs and human resources consideration for Maintenance Repair and Overhaul

     

      1. Trade off’s between public and private solutions

     

      1. Connections with economical theories

     

    II – WAYS OF OPTIMIZATION

     

    1. A global issue switched on competitive advantage : to create an opportunity of synergy for the European defence industry and the operational domain with a common MRO service

     

    1. Operational et organizational considerations

     

    1. Standardization consideration

     

    1. Triangulars consideration : structure, process and contracts

     

    1. Financial and economical consideration

     

    1. National R&D as a facilitator

     

     

     

    I – MAPPING AND REALITIES :

     

     

    1. I -1 : Europe of defence

     

      1. The forces
        • The hard core of major countries
        • The 28 Members
      2. The commun and specific missions
        • Nations alone, in coalition, in multinational operations
      3. The needs and operational requirements
        •  National aspects, overseas operations
      4. The national and international requirements
      5. The multicultural, political and  financial issues
        • Choice of acquisition and or versus choice of maintenance ?
        • Economical choice and defence choice ?

     

                           

    1. I – 2 : The realities of military MRO (Army, Airforce and Navy) in Europe and its evolution

     

      1. History about logistic and maintenance since the 18th century
        • Between public-private partnership and integration in armed forces
        • Success and failure stories during conflicts
      2. The different kinds of material and their configurations
        • Old, rustic, strong and upgraded
        • New,  efficient, technical but fragile and dependant
      3. The differences between operational needs and overseas actions
        • Current management in peace to crisis management in war time
        • Overseas interventions brakes dues to budgetary aspects
      4. The national state  actors
      5. The national and European private actors
      6. Public-private initiatives experiences
      7. The process and different intervention level and their management within the countries and for projected action
      8. The MRO structural models
        • Case of  materials developed and used in only one country
        • Case of materials developed and used through cooperation
        • Case of materials bought « on the shelf »
        • NATO and OCCAR models
        • Innovative models, and impacts about costs, delays and performance
        • The common bases Army, Navy and Air Force
      9. The different  models of contracts by types of materials and equipment
        • Usual and simple contracts
        • MCO contracts with period of time of utilisation
        • The optimum duration
        • After sale ou sale included, other

     

     

    1. I – 3 : Jobs and Human resources consideration for Maintenance Repair and Overhaul

     

      1. Necessity of industrial flexibility with small series / production line
      2. Concept of service / Concept of product
      3. The adaptability of the workers
      4. The economical options to repair or to change
        • The advantages of a cost reduced by 30% to 50% 
        • The industrial risks
        • The risk of spare parts copy
      5. The best technical and economical options for intervention
        • Scheduled visit or visit when failure
        • Contractual or « a la carte »,
        • Global or specific
      6. The necessary  intelligence between maintainers and manufacturers
        • Differences of capacities and know how between Maintenance & Repair companies on the one hand and Manufacturing on the other hand
        • Different jobs for the same quality
        • Advantages and risk to contract with an independent company from the Manufacturer (OEM), eventually to a group of Small & Medium companies with direct payment
        • The key or missing link of the permanent technical link and a financial fee to the manufacturer
      • The necessary understanding between companies and the customer for the higher capacity
        • The possibility, for industrial companies, to balance the lack of orders by an increase of the MRO
        • To war to be the closer with the customer for its satisfaction
        • The natural national link but why not a externalization ?
        • Risk and opportunities to contract in Europe, and outside of Europe, for each product
        • The limits of the game when the forces must go to war
        • The limits of the ethic of the armament contract
      • The key elements of the supply and value chain : the spare part and logistic
        • When equipment are often stocked by the industry and not on the bases. Does-it mean that (many choices possible) :
          1. They don’t manage the process with sub-contractors ?
          2. They don’t manage the process with final customer ?
          3. They give preference to foreign customers  because of margins ?
          4. They give preference to foreign customers because of the state guarantees ?
        • Origin of industrial margins (several choices)
          1. Made at different industrial levels
          2. Made from final customer and shared between companies
          3. Made from final customer and not shared between prime contractor and sub

     

      1. The false costs increase
        • Can we really consider that it is really a “take off” of the MRO costs? How is it possible when the number of equipment is decreasing? Which are the real reasons and unsaid reasons? How can we solve it?
        • Realities, common points and differences about the economical models between overseas actions and national management
        • The difficult attitude of risk sharing, working with open book, with objective cost, contract with bonus or malus.

     

      1. Psychological considerations : the military reluctance to use a second hand piece that belonged to an other one
      2. The existing models
        • Particularity of the British process model
        • Particularity of the German cooperation model
        • Particularity of the mixed French model
        • Particularity of the US model
        • The other models (Eastern Europe, …)
        • The prefered  model in Europe  
        • Is necessary to have only one model? Exercise of segmentation by consistent groups through Europe

     

     

    1. I – 4 : The global comparison between public and private MRO solutions

     

      1. Risk and advantage to give all or part of the MRO process to the private industry
      2. Risk and advantage to externalize all or part of the logistic
      3. Costs and timeframes for repair and overhaul
      4. Adaptability to the lifetime of the equipement and small series
      5. Adaptability to the configuration management
      6. Reactivity and intervention performance
      7. Productivity and quality
      8. Safety, risk sharing and public service
      9. Identity

     

     

    1. I – 5 : Connections with economical and organization theories

     

      1. Micro et macro economics approaches
      2. Political and international approaches
      3. Scale optimization (Arrow-…)
      4. Borders of the firm and activity
      5. The Nash balance
      6. The Berne’s Theory of Organization

     

     

     

     

    II – WAYS OF OPTIMIZATION

     

     

    1. II – 1 : A global issue switched into a competitive advantage : to create a new opportunity of synergy for European defence industry et armed forces by common service and MRO

     

      1. To be able and to learn to act together what ever the type of equipement and the battle field
      2. Use of « military industrial reservists » as a solution to solve the legal problem of civilian near the battlefield
      3. For the benefits of Europe but of other blocks of nations as well
      4. Valorization of the services more than only the product
      5. Level effect towards other domain of harmonization
      6. Best sharing and mutual consolidation of experiences
      7. Improvement of public-private experiences
      8. Creation of small factories with global know-how easely exportable oversea to limit the risk of logistic
      9. Setting-up of delivery agreement with customer states of European products to get spare parts near from the battlefield
      10. Consolidation of existing structures : OCCAR and European Defence Agency for manufacturing and after sale
      11. Improvement in taking advantage of and benefiting from NATO structures
      12. Creation of a « Buy European Act » for MRO
      13. Creation of country groups of coherence about habits, capacities and technical skills
      14. Restarting of the MAME (European Aeronautic Military Maintenance) club

     

    1. II – 2 : Operationnal and organisational considerations

     

      1. Creation of Rapid Intervention Logistic Units
      2. Strategic and permanent Planting
      3. Optimization of the logistic flow
      4. Creation of a Centre of excellence for logistic simulation
      5. Commun training

     

    1. II – 3 : standardization considerations

     

      1. Natural harmonisation to the benefice of the MRO
      2. Development of spare parts pools
      3. Development and valorisation of OCCAR role for after sale programme management and MRO promotion

     

     

     

    1. II – 4 : structures, process and contractualisation considerations

     

      1. Research of a synergy among state owned « depôts »
      2. Research of a synergy among private industry
      3. Creation of a European state/private cooperative hard core
      4. Creation of industrial platforms
      5. Global vision and controlled externalization
      6. Increase in financial and political support
      1. Re-ingeneering of working and operational levels
      2. Development of new customer relation management
      3. To give to MRO a better consideration at the beginning of manufacturing process
      4. Harmonization and efficiency of working level and process
      5. Research of segmentation and working group intra/extra Europe
      6. Development of a medium and long term technical and financial vision
      7. The solution of the unique Prime contractor
      1. Generalization of global after sale contrats
      2. Development of a better risk sharing policy
      3. How to solve the limit of leasing consideration in war time
      4. How to solve the problem of Equipement Insurance consideration in war time
      5. Development of a cost objectives policy
      6. Contratualization « a la carte » or « by hour »

     

    1. II – 7 : Financial and economical profitability

     

      1. Research about MRO cost reduction
        • Harmonization between peace and war time
        • To obtain cost without margin in war time
      2. Research about reduction of the development costs
      3. Adapted economical models : global versus partial vision of the iceberg of costs  for a better supply chain management

     

    1. II – 8 : National and European Research as a vector of facilitation

     

      1. General considerations : synergy, exchange, return of experience, mutuality, rationalization
      2. Links with Horizon 2020, Eureka and Eruopean specific programs
      3. Links with National Research (competitivity poles and cluster)
      4. Academic Research in Management School and University
      5. Creation of the European agency for performance

     

     

     

     

     

    ETUDE I.R.C.E. MCO DE DEFENSE EUROPEEN - MILITARY MRO EUROPEAN STUDY
    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article